UNIVERSITE POPULAIRE DES OLONNES

L'éducation pour tous tout au long de la vie

"Les petits déjeuners de l'info "
Atelier débat autour
d'un thème du journal Le 1 hebdo  
«une question d'actualité, plusieurs regards»      

Lieu OlonnEspace
les 2° et 4° mercredi
de chaque mois à 9H30
       Fichier historique des petits déjeuners de l'info

 

mercredi 12 février  " La dictature des chiffres
Mesurer, quantifier, évaluer, comparer… Quel domaine échappe encore à ces opérations ? 
À l’ère du numérique, les chiffres sont partout présents, jusque dans notre intimité. Pourtant, ils sont 
de plus en plus contestés. Et c’est non seulement leur omniprésence, mais aussi leur pertinence 
qui se trouvent remises en cause. Exemple éloquent, le PIB, instrument de mesure de la richesse 
productive des nations, paraît totalement inadapté à la prise en compte des enjeux écologiques et 
sociaux de notre temps. Il reste cependant un totem sur lequel les politiques et les commentateurs 
de l’actualité ne cessent de s’appuyer. Le 1 se penche sur ces contradictions." Le1 Hebdo 
  
22 janvier 2020   "Paris voit plus grand "
Ville admirable et admirée, Paris est de plus en plus ressenti comme impossible à vivre. Le 1 fait le point sur les principaux dossiers de la capitale et tente de discerner le vrai du faux : le logement, les transports, la pollution, la pression touristique, les poches de pauvreté. Une façon de prendre un peu de champ en vue de saisir cette métropole atypique et hyperdense dans toute sa complexité. Chacun en leur temps, le préfet Haussmann et l’ingénieur Bienvenüe, architecte du métro, avaient contribué à rendre la ville habitable et commode. Les décideurs d’aujourd’hui et de demain sauront-ils leur emboîter le pas alors que, comme le dit le géographe Philippe Estèbe, la municipalité parisienne a « peut-être moins de pouvoir que celle de Rodez » ? " Le1 Hebdo 
 
  
8 janvier 2020
"2020, l'odyssée de l'espace" ... après les étoiles dans le sapin ! 
Nous allons constater cette nouvelle dynamique autour de la conquête spatiale, nous pourrons aussi nous interroger sur cette fuite en avant... utile ou pas pour régler nos problèmes sur notre propre planète ? Nouvelles ressources quand nous aurons épuisé celles de la Terre ? Nouveaux lieux de vie ? ... 
  
11 décembre 2019 " le populisme" 
Cette semaine, deux grands écrivains, l’Italien Alessandro Baricco et le Britannique William Boyd, nous livrent leur regard sur le populisme, ce phénomène politique qui, partout ou presque, gagne du terrain. De Donald Trump à Jair Bolsonaro en passant par Boris Johnson, plusieurs de ses incarnations ont réussi à se frayer un chemin à la tête d’États démocratiques. Et si ses propres intrigues ont fini par éloigner Matteo Salvini des allées du pouvoir italien, sa cote de popularité demeure élevée. En outre, même quand ils ne gouvernent pas, comme en France, les populistes pèsent lourdement sur la vie et les pratiques politiques." Le 1 
 L'atelier du 11 décembre sera le dernier de l'année 2019... le 2ème mercredi du mois étant le 25 décembre !! 
 
27 novembre 2019  "Kurdes : pourquoi la guerre ?  
L’accord conclu entre Ankara et Moscou le 22 octobre vient probablement de sonner le glas 
des espoirs kurdes nés autour du territoire autonome du Rojava, au nord de la Syrie.
Le 1 revient sur les tenants et les aboutissants de l’offensive turque, ainsi que sur la longue histoire 
de ce peuple sans État, au destin contrarié." Le 1 Hebdo 
  
9   Octobre 2019 "Les nouveaux prolétaires du web " 
Les grèves menées par les livreurs Deliveroo et par les chauffeurs Uber ont mis au jour 
les conditions de travail éprouvantes et la précarité de ces travailleurs prétendument indépendants 
mais à la merci des exigences édictées par les applications. 
À côté d’eux, une armada de forçats du clic s’active dans l’ombre pour qu’opèrent les applications 
de nos smartphones. Décidément, le Web « dématérialisé » semble avoir besoin 
de la bonne vieille huile de coude. En partenariat avec l’émission Cash Investigation de France 2,
 le 1 propose une plongée dans l’univers méconnu d’un nouveau prolétariat asservi 
aux plateformes numériques." Le 1 Hebdo 
 
25 Septembre 2019 "Climat et Fake news"
L’implication de l’homme dans le réchauffement climatique fait aujourd’hui 
consensus parmi les scientifiques. Pourtant, une large part du grand public est en 
proie au doute, sinon au déni, et il ne manque pas de candidats, lobbies alliés aux 
populismes, pour souffler sur les braises de cette défiance, parfois au plus haut 
sommet des États. Comment en est-on arrivés là ? À qui profitent le 
climatoscepticisme et ses infox ? En sollicitant des experts de premier plan pour 
faire pièce à quelques idées reçues, le 1, en partenariat avec Sorbonne Université, 
met en lumière combien il est difficile de faire émerger puis admettre une vérité 
scientifique, aussi solide soit-elle. 

11 Septembre 2019  "SOS migrants"
Palerme : la révolte de l’autre Italie 
Palerme gronde. Les murs de la ville sont en colère : « Salvini Parasite ! », « Ouvrez les ports ! ». 
Dans le centre historique, les graffitis fusent. Ils défient le gouvernement du tout-puissant Matteo Salvini,
 figure de proue de l’extrême droite italienne, à la fois chef de la Ligue et ministre de l’Intérieur. 
Avec Naples, Florence et Parme, le maire de Palerme refuse d’appliquer le nouveau décret de sécurité 
qui « pue la loi raciale ». Ne cherchez pas ici de ghetto en banlieue ni d’Africains qui errent sur les routes, 
Leoluca Orlando l’a dit avec 
force : « Il n’y a pas cent mille migrants dans ma ville, il n’y a pas de migrants du tout, seulement des 
Palermitains.» Et sur le port de Palerme, dans les nobles palais décatis, les églises ou les cafés populaires, 
les habitants ne disent pas autre chose, eux qui ont réélu leur maire avec 72 % des voix. 
Que Rome aille au diable !

24 Avril 2019  Privatisations : la grande braderie ?  
Depuis la crise financière de 2008, on pensait les privatisations sorties des préoccupations des Français.
 La vandalisation de péages par les Gilets jaunes, puis la fronde d’une partie des élus franciliens 
contre la future privatisation des aéroports parisiens montrent qu’il n’en est rien. 
La cession de ces infrastrucPalerme : la révolte de l’autre Italie 
Palerme gronde. Les murs de la ville sont en colère : « Salvini Parasite ! », « Ouvrez les ports ! ». Dans le 
centre historique, les graffitis fusent. Ils défient le gouvernement du tout-puissant Matteo Salvini, figure de 
proue de l’extrême droite italienne, à la fois chef de la Ligue et ministre de l’Intérieur. Avec Naples, Florence et 
Parme, le maire de Palerme refuse d’appliquer le nouveau décret de sécurité qui « pue la loi raciale ». 
Ne cherchez pas ici de ghetto en banlieue ni d’Africains qui errent sur les routes, Leoluca Orlando l’a dit avec 
force : « Il n’y a pas cent mille migrants dans ma ville, il n’y a pas de migrants du tout, seulement des 
Palermitains.» Et sur le port de Palerme, dans les nobles palais décatis, les églises ou les cafés populaires, les 
habitants ne disent pas autre chose, eux qui ont réélu leur maire avec 72 % des voix. Que Rome aille au diable !tures symboliques semble vécue comme une perte de souveraineté.
 La réalité est pourtant plus complexe : loin d’être massivement rejeté, le désengagement de l’État 
reste relatif : avec un contrôle direct sur 89 sociétés et indirect sur 1 632 autres, 
il emploie 795 000 salariés hors fonction publique. La France serait-elle moins libérale qu’on le croit?
  
10 Avril 2019 "Algérie Roulez jeunesse" 
Depuis le 22 février, d’immenses foules manifestent chaque vendredi contre 
le maintien au pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika. Élu en 1999, le président, longtemps vu 
comme un pacificateur, est aujourd’hui grabataire et quasi aphone. 
Mais « la Momie », comme on le surnomme, a derrière lui un clan qui s’accroche au pouvoir. 
Le vent de renouveau qui a commencé à souffler sur l’Algérie viendra-t-il à bout d’un régime 
qui, pour être sclérosé, possède encore des soutiens ? 

27 Mars 2019 "Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants".  
 "Nôtre maison brûle et nous regardons ailleurs"
Les jeunes seraient-ils en train de nous dire stop, le colportage de ces belles expressions ça ne suffit plus,
 maintenant nous voulons des actes ?  Peuvent-ils sauver la Terre ?  
Partout en France, mais aussi en Europe et dans de nombreux pays du monde,
 des jeunes se battent pour leur avenir. Depuis près d’un mois, des lycéens et étudiants français 
ont emboîté le pas à la jeune Suédoise Greta Thunberg, initiatrice d’un mouvement de grève scolaire 
pour protester contre l’inaction des États en matière de réchauffement climatique. 
À son appel, se profile un mouvement exceptionnel de la jeunesse pour ce vendredi 15 mars. 
Lumière sur cette mobilisation d’un nouveau genre." Le1 Hebdo N°240 
 
27 Février 2019 Le grand débat : utile ou futile ?
Le grand débat national lancé par l’exécutif le 15 janvier dernier en réponse à la colère des Gilets jaunes permettra-t-il d’apporter du sang neuf à notre démocratie ? Si certains dénoncent déjà un « enfumage », les réunions organisées localement témoignent en tout cas d’une profonde aspiration à débattre. La vaste consultation n’a pour le moment pas suffi à désamorcer la défiance à l’égard du pouvoir, mais elle a libéré une parole citoyenne à laquelle nos institutions n’offrent en général que peu de place." Le 1 Hebdo N°236  
 
13 février 2019  "La France de Houellebecq"
L’année 2019 s’ouvre en littérature : avec la parution de Sérotonine, le dernier roman de Michel Houellebecq, et à l’heure de la colère des Gilets jaunes, la fiction nous plonge de plain-pied dans le réel. En nous confrontant à une révolte d’agriculteurs en proie à la mondialisation, l’écrivain nous oblige à regarder en face une certaine France. Un pays en souffrance, pulvérisé par le libéralisme dans ce qu’il a de plus cynique, délaissé par les pouvoirs politiques. Ses mots ne sont pas confortables, mais ils sonnent juste et nous questionnent" Le 1 Hebdo 
 
23 janvier 2019  "Sommes-nous désinformés ? "
De la prolifération des fake news et des théories du complot au règne de l’infotainment, 
le 1 prend le pouls de notre univers médiatique. Jamais l’humanité n’a baigné 
dans de tels flux d’information. Jamais, pourtant, celle-ci n’a paru aussi suspecte ou vaine. 
Ce dernier numéro de l’année 2018 souligne l’importance pour les sociétés démocratiques 
d’une information de qualité, et rend hommage, dans une deuxième feuille, 
aux reporters qui, au péril de leur vie, se sont voués à ce combat."  (Le1 Hebdo) 

 
9 janvier 2019 "Inégalités : la révolte des oubliés" 
Depuis près d’un mois, les Gilets jaunes font, non sans désordre ni contradictions, 
entendre la voix d’une France qui se sent oubliée des pouvoirs publics et méprisée 
par la classe politique comme par les puissances économiques. 
S’ils n’appartiennent pas, en règle générale, aux couches les plus pauvres de notre société, 
beaucoup font partie de ces ménages qui ont du mal à boucler leurs fins de mois. 
Ils dénoncent des inégalités grandissantes et un système fiscal qui accable les classes moyennes tout en épargnant les plus riches." (Le1 Hebdo)